Un site Internet indépendant dédié au Code de la Noblesse Orthodole

Voici un site Internet indépendant, bien que créé par un Archalchimiste, et entièrement dédié au Code de la Noblesse Orthodole. Ce site tout simple à la particularité de s’ouvrir de manière aléatoire sur une page chaque fois différente. Cet automatisme a pour vocation de rendre inspirante chaque visite sur ce site, voir permettre une forme ludique de « bibliomancie » dans le cadre de questions que tout un chacun serait susceptible de se poser concernant n’importe quel sujet faisant l’objet d’une préoccupation du moment, bien évidemment en partant du principe que le hasard n’existe pas.

Cette initiative spontanée est particulièrement remarquable, car ce Code de la Noblesse (comprenez « code comportemental de l’âme noble » en tant que recueil des principes de la grandeur de l’être), représentera d’ici très peu de temps, la référence-même de tout un chacun souhaitant emboîter le pas à ces âmes ayant parcouru ce monde afin d’y retrouver absolument un sens, profond et véritable.

Le site Internet du Code de la Noblesse Orthodole

Nouvelle édition du Code de la Noblesse Orthodole

Faisant suite à la version initiale officielle du Code de la Noblesse propre à l’Archimagistère (dont la première ébauche ne comportait que 54 articles), voici, trois années plus tard, la version 2, revue, corrigée, et augmentée. Tous les articles déjà présents demeurent, bien que certains d’entre eux aient été modifiés ou allongés, globalement rendus plus explicites. Le nombre de ses articles est également passé de celui très symbolique de 108 à celui, tout aussi symbolique mais davantage en résonance avec la particularité du paradigme de l’Âge de Diamant, de 111. L’ordre des articles ayant été modifié puisque ces derniers n’ont pas été simplement ajoutés à la liste des articles déjà présents, cette nouvelle version annule et remplace intégralement l’ancienne, rendue nulle et non-avenue du fait même de l’existence de la nouvelle. La seule valeur qui lui est désormais consentie est celle de l’archive historique qu’elle représente.

Tout comme sa version précédente, la version 2 reste librement et gratuitement téléchargeable au format PDF sur la page « Les Ecrits » de la Médiathèque.

Eléments modifiés dans la nouvelle version du site

Le site de l’Archimagistère avait besoin de faire peau-neuve, de se réactualiser un peu, et d’aborder aussi d’autres notions, plus en adéquation avec la direction prise par la civilisation planétaire, laquelle débouchera inévitablement sur le paradigme Archimagistéral lui-même. Ce n’est pas dans l’objectif de préparer quiconque à y faire face que ces nouveaux éléments y sont apparus. Personne ne pourrait être préparé à ça. Ça doit être vécu, simplement. C’est pour que ce site, fenêtre ouverte sur le nouveau paradigme, puisse lui-même « vibrer » une présence plus en adéquation avec le reflet dont il se fait le miroir, quand bien même ne devrait-il être lu par personne.

S’il y a changement suffisant à cette effet, ce n’est pas juste parce que le design change. C’est parce qu’un tri est fait dans ce qui doit subsister en l’état, dans ce qui doit être adapté et modifié, comme dans ce qui doit être ajouté, ou alors supprimé. Beaucoup de choses sont déjà passés à la trappe dans les versions antérieures, et cette version-ci ne fait pas exception.

Ce qui est ajouté :

  • La notion d’Archimagisterium (qui annule et remplace les gouvernements politiques et la ploutocratie mercantile administrative sous dictature bancaire).
  • La notion de Hiérodarchie (en lieu et place de celle de hiérarchisation des pouvoirs oppressifs et corrompus).
  • La notion de Couple Sacré et de Hiérodarchie.
  • La notion de « Noblesse » Orthodole.
  • La notion de « Palais de PARAVAL ».
  • La notion d’armée de la Hiérodarchie : la Pracandhasenamukha et les Tvish qui lui donnent corps.

Ce qui est supprimé :

  • La section « D’autres en parlent » est déplacée en archives consultables, car trop complexe à tenir à jour au vu du nombre croissant de nouveautés possibles, induites par l’éveil massif des consciences, comme au vu des liens morts qui apparaissent régulière relativement à des sites de valeur qui sont malheureusement abandonnés.
  • Les Publications de la Société des Archalchimistes ayant cessé ses parutions, ne sont plus relayées par le site de l’Archimagistère.
  • Nos comptes Facebook et Twitter ont été cédés à la Pracandhasenamukha, alors que Google a cessé l’exploitation de son réseau social « Google + ». Les articles diffusés sur ces canaux ne sont plus relayées au sein du site lui-même.
  • La rubrique « Distinction » et le projet plus complexes en rapport ont été abandonnés. Nous conservons toutefois les noms et les photos de ceux qui sont portés à notre connaissance comme étant des individus de grande valeur, et qui plus est ralliés de fait aux plus hautes valeurs que nous prônons de toutes nos forces.
  • En outre, la newsletter « La Lettre de la Guilde » est abandonnée.

Réserves alimentaires

Ça fait longtemps qu’on en parle, ça fait longtemps que certains pays y ont fait allusion. Mais la longueur du temps ne rend pas la consigne obsolète pour autant, tout au contraire. Si une certaine forme de négligence s’est peut-être installée avec le temps, il est grand temps de prendre ces quelques mesures au sérieux et de les remettre à l’ordre du jour. L’essentiel va dans le sens de réserves d’aliments déshydratées et d’eau. Pensez aux bougies et allumettes ou briquets, ainsi qu’au piles et aux lampes de poche pour les alimenter. Faites des réserves de carburant, ou ou deux jerricanes d’essence ou de gazole en fonction du carburant que consomme votre véhicule, et/ou votre groupe électrogène si vous en avez un (prévoyez une longue coupure de l’alimentation électrique). De petites bouteilles de gaz propane par exemple et au minimum peuvent être très utiles. Produits pharmaceutiques et de premiers secours, réserve d’eau potable, voire potable et non potable pour économiser la première, ainsi qu’un moyen de recevoir des stations radios afin d’être éventuellement tenus informés de l’évolution de la situation si est conservée leur capacité à émettre.

L’événement lui-même ne durera que trois à cinq jours, mais prévoyez un temps de crise qui lui succédera et auquel il faudra également faire face. Comptez donc large. Trois semaines semblent une bonne moyenne.

Activité solaire en hausse fluctuante

Après quelques années passées dans un minimum d’activité le soleil s’est brusquement réveillé et a déjà lancé quelques salves en direction de la Terre. Peu de dégâts officiellement, bien que les Etats-Unis aient été touchés assez méchamment au niveau de certains appareillages sensibles dont la nature et les fonction relèvent du « secret defence ». Cette reprise inattendue (a priori) de cette activité est due à l’influence gravitationnelle de la naine brune nommée « Nibiru » (niée à titre officiel alors qu’elle figurait expressément dans les manuels d’astronomie dans les années 1970, sans démenti officiel pour autant). Le ré-allumage du Soleil (en quelque sorte), expose son environnement « proche », lequel environnement contient notre planète, à des jets de masses coronales importantes, mais également et entre autres, une activité électromagnétique importante exposant l’électronique sensible.

Il est donc vivement conseillé de s’exposer le moins possible aux rayonnements solaires jusqu’à nouvel ordre et d’effectuer des sauvegardes sur supports stables (non magnétiquement sensibles) de vos données importantes.

Externalisation de nos relations publiques et presse

Dans un souci d’allègement de l’activité éditoriale du site et parce que qu’elle est désormais en charge de ce post entre autres, entrant dans le cadre de la « relation sociétale », la gestion de notre plate-forme des contacts, de notre compte Facebook et de celui de Twitter (Google+ n’existant plus), a été remise entre les mains de la Pracandhasenamukha pour notre compte entre autres, en plus de sa propre démarche informative.

Le forum public également ouvert sur l’ancienne version du site et fermé fin de l’année 2018 est remplacé par un nouveau forum public où s’est retrouvé ce qui a spontanément été nommé par ses membres constituants et quelque part fondateurs : la Confraternité. Ce forum est accessible sur le site de la Pracandhasenamuka et ouvert à tous en lecture. Pour y participer et y avoir un droit d’écriture il faut y avoir un compte ouvert. Chacun y est accepté avec plaisir.

Forum Pkha

Si vous souhaitez le visiter ou éventuellement vous y inscrire, rendez-vous sur le site Internet de la Pracandhasenamuka et cliquez sur le bouton « Forum » en haut de page.

Nous saluons donc avec gratitude les agents de ce Magistère exceptionnel qui oeuvre dans le pur esprit Archimagistéral afin de nous permettre en définitive, l’atteinte de nos objectifs les plus concrets à la plus vaste échelle qui soit.