Le Cénacle Initiateur

Si cette section est vide (voir « Membres du Cénacle Initiateur ci-dessous » ) ce peut être dû à plusieurs causes, qui sont, pour les plus souvent rencontrées parmi les raisons possibles :

    • soit l’activité du Cénacle est momentanément suspendue pour quelque raison que ce soit,
    • soit parce que les Archalchimistes le constituant ont été récusés, ou leur autorisation, révoquée,
    • soit parce que les initiations sont intégralement suspendues pour une durée limitée,
    • soit parce que les Archalchimistes concernés ont renoncé à leur autorisation d’initier,
    • soit pour incapacité physique invalidante de leur part,
    • soit parce qu’ils sont décédés.

En tout état de cause, si la liste de nom et vide, personne, hormis le Hiérodarque, n’est dès lors habilité à conférer quelque initiation Archimagistérale.

En matière d’initiations, les exigences sont strictes et au vu des responsabilités en rapport, il ne s’agit pas de les confier au hasard, même si dans le contexte Archimagistéral les initiations sont toujours conférées sous la seule responsabilités du Hiérodarque lorsqu’elles sont Régulières (donc conformes aux règles établies pour les rendre actives), même étant personnellement conférées par d’autres que lui.

L’autorisation de la dispense d’une initiation, c’est-à dire aussi le « pouvoir » associé de transmission de l’énergie qui y est attachée, est accordée à l’Archalchimiste qui répond aux critères définis à cet effet, dont entre autre la nécessité qu’il ait la condition d’Aural (proche de celle d’une forme de prêtrise hors de tout contexte religieux ou assimilé). Ce pouvoir lui est accordé à l’occasion, là aussi, d’une initiation particulière dite « au Vert », correspondant à la « Translation Primale » faisant d’elle ou de lui une initiatrice ou un initiateur Archimagistéral(e) accompli(e).

Un initiateur (homme ou femme) ne peut en aucun cas avoir demandé à l’être. Il se fait adresser la proposition en rapport et accepte ou refuse en fonction de son positionnement intérieur, pas davantage qu’un candidat à l’initiation ne peut payer, quelle que soit la monnaie d’échange, afin de recevoir l’initiation attendue, ni que l’initiateur n’est en droit de demander à recevoir quelque chose en retour de l’initiation conférée, alors qu’il est de tradition que malgré tout, le nouvel initié fasse une offrande à l’initiateur, d’huile essentielle, d’encens, de bougies, ou de quelque chose qui lui est personnellement précieux, en retour de ce qu’il estime avoir reçu. Cette offrande ne revient pas à l’initiateur lui-même dans le contexte Archimagistéral, mais au Magistère il appartient dans le cadre de la poursuite de la mission qui est la sienne. A noter que l’initiation conférée n’est pas conditionnelle à cette offrande.

Chaque initiateur reçoit un document certifiant sa « Translation » lui octroyant l’autorité et le pouvoir d’initier. Chaque édition unique de ce document (son original papier) DOIT comporter l’adresse Internet de cette présente page (impérativement sous cette forme: http://tiny.cc/initiateurs, renvoyant vers la page Internet que vous êtes en train de lire), et la présence de son Nomen (son identité Archalchimique), lequel est ici clairement et impérativement apparent.

En cliquant sur son Nomen, vous pouvez télécharger la copie du document de certification dont l’original est signé et cacheté, lui donnant autorité à conférer l’Initiation au Blanc, la première de toutes. Ce document est la copie conforme du document original, à comparer avec celui de détient l’initiateur lui-même pour original, les deux attestant la Translation qui lui a été physiquement remise durant sa propre « Initiation au Vert » et qu’il DOIT pouvoir présenter à la demande de l’Impétrant (aucune excuse n’étant recevable en cas d’impossibilité de présenter ce document, sinon aux propres risques et périls du Récipiendaire, nous désengageant de toute responsabilité en rapport avec l’initiation qui serait conférée dans ces conditions irrégulière et qui ne pourrait alors être reconnue par nos soins). Dans de très rares cas, motivés par des circonstances particulièrement graves ou suite à une impossibilité de fait, voire à sa propre demande, l’autorité et le pouvoir en rapport peuvent être retirés à un Initiateur, temporairement ou définitivement, auquel cas il ne lui est plus permis de conférer quelque initiation que ce soit au nom des Archalchimistes, ni en celui de l’Archimagistère au sens large. Les circonstances présidant à une telle décision de déni nous conduisent à recommander à tout Récipiendaire, avec la plus grande insistance, de se tourner vers un initiateur autorisé dans la mesure où la raison qui préside au retrait d’une telle autorisation trouve généralement son fondement dans la perte de la probité de l’initiateur, de la part duquel tout devient potentiellement possible en terme de dérive. Sans jugement le concernant mais dans une position de vigilance ferme, nous ne pouvons dès lors nous permettre d’en recommander l’honnêteté ou la droiture tel qu’il nous tient à cœur de pouvoir le faire. Dans ce cas, le nom de l’initiateur ainsi désavoué dans sa Translation, son nom disparaissant alors de cette page.

ATTENTION : toute attestation de Translation qui est physiquement présentée à la demande d’un Récipiendaire par un initiateur et relative à son droit d’initier, doit impérativement être signée par le Hiérodarque avec son sceau apposé (comportant son nom, et l’étoile à huit branches au centre de laquelle se trouve le symbole caractéristique de sa fonction — deux signes juxtaposés), avec apposé de même le cachet de l’Archimagistère, ainsi que l’empreinte d’un timbre sec au nom de la Société des Archalchimistes et située en bas de page.

Les textes de la Guilde des Archalchimistes prévoient deux types de Translation. En somme, ce pouvoir s’étage sur deux niveaux d’autorisation. Le niveau initial, celui de la « Translation Primale », confère le droit d’accorder l’initiation à un récipiendaire auquel il aura été préalablement accordé de le recevoir par le Hiérodarque lui-même. La cérémonie d’initiation doit alors se dérouler au sein d’un temple Archimagistéral, sauf dérogation en cas d’impossibilité de la part de l’impétrant ou de l’initiateur. L’initiation concernée est l’initiation initiale, dite « au Blanc ». Le second niveau est celui de la « Translation Prestorale », confèrant le pouvoir d’accorder la même initiation à un récipiendaire sur l’initiative qui peut être celle de l’initiateur lui-même, et hors du contexte rituel du temple Archimagistéral en cas d’impossibilité matérielle, pour le récipiendaire ou l’initiateur, de se déplacer. En outre, il a également autorité pour conférer l’Initiation dite « au Rouge » et confirmant l’intégration définitive du Récipiendaire au sein des rangs des Archalchimistes, ainsi que l’Initiation dite « à l’Orange », correspondant à l’ordination de l’initié en tant qu’Aural (condition Prestorale Archimagistérale). Dans ces deux derniers cas néanmoins, l’aval préalable du Hiérodarque est impératif pour l’octroi des initiations en son nom.

Dans certaines circonstances, notamment d’éloignement géographique du lieu où traditionnellement se déroulent les initiations, il peut être exceptionnellement conféré à l’initiateur bénéficiaire de la Translation Primale, le droit de dispenser l’initiation là où il réside ou bien où réside le candidat à l’Initiation, sans avoir besoin de l’amener sur le lieu consacré à cet effet. Dans ce cas, l’initiation pourra avoir lieu susceptible d’être consacré et laissé à la discrétion des concernés (sur accord explicite de la Hiérodarchie), pour leur commodité mutuelle. Quoi qu’il en soit, le rituel reste le même, et la valeur initiatique de cette cérémonie comme de la transmission d’énergie qui s’y effectue alors, demeure strictement identique  en tout état de cause.

Lorsque cette autorisation particulière est consentie à l’initiateur, elle est explicitement mentionnée suivant le nom figurant sur la liste ci-dessous, sous la forme de la locution latine « IN PARTIBUS » (signifiant « dans le pays », et exprimant son droit à conférer l’initiation sur place, dispensé de la nécessité de se déplacer au sein du temple permanent consacré à cet effet).

Membres du Cénacle Initiateur

L’ensemble des Archalchimistes auxquels a été octroyée l’autorité nécessaire à la dispense d’une initiation constitue le « Cénacle Initiateur » ; le nombre de concernés auxquels est conférée cette autorité, est relativement restreint (lorsque la liste est pourvue et/ou apparente).

La liste est mise à jour quasiment en temps réel. Cliquez sur les noms des concernés afin de télécharger la copie de leurs impatronisations respectives [1].

[1] : cette copie ne représente AUCUNE valeur, même imprimée, si elle est détenue par l’initiateur (homme ou femme). Ce dernier (homme ou femme) doit être en possession de l’original papier sur lequel sont apposés le cachet mineur du Hiérodarque, sa signature, le cachet de l’Archimagistère, ainsi que l’empreinte d’un timbre sec au nom de la Société des Archalchimistes en bas de page.

Aucun de ces quatre éléments ne figure sur la copie en PDF téléchargeable à partir de la présente page Internet.

En outre le document présenté ne recèle non plus AUCUNE valeur en cas d’absence du lien de vérification situé en bas de page et faisant expressément figurer cette adresse: http://tiny.cc/initiateurs, laquelle renvoie sur la page actuelle.